News - Thesis announce

Date : Jan. 15, 2021, 8:30 a.m. - LAHRICHI Youssef - Visio-conférence

Balancing reconfigurable or robotic assembly lines: exact and hybrid methods

Le problème d’équilibrage des lignes d’assemblage consiste à affecter un ensemble d’opérations à un ensemble de stations placées le long d’une ligne tout en respectant un certain nombre de contraintes et en minimisant certains objectifs. Le problème de base, connu sous le nom du SALBP (Simple Assembly Line Balancing Problem), est classique et a fait l’objet de nombreuses recherches depuis les années 1960. Nous nous intéresserons plus particulièrement à certaines extensions du SALBP. Ces dernières intègrent notamment des durées d’opérations qui dépendent du type de robot affecté à la station, des temps de setup dépendant de la séquence ou des contraintes industrielles. Ces extensions font intervenir de nouvelles décisions à adresser conjointement avec la décision de l’équilibrage, notamment le séquencement des opérations et la sélection des robots sur chacune des stations. L’intérêt a été porté sur la proposition d’approches séquentielles. Tout d’abord, une approche de type Balance-First Sequence-Last a été proposée pour une extension du problème d'équilibrage intégrant le séquencement des opérations. Pour cette dernière, un rapport d’approximation a été établi sous certaines conditions. Ensuite, nous proposons l’approche inverse (Sequence-First Balance-Last) pour trois extensions du SALBP. Cette dernière repose sur un algorithme polynomial résolvant le cas particulier de la séquence géante d’opérations fixée. Dans la littérature, ce cas particulier n’était résolu que par des heuristiques ou des méthodes de complexité exponentielle.  Des résultats sur des instances de la littérature sont présentés. 

 

Mots-clés : équilibrage de ligne d’assemblage, cas polynomial, métaheuristiques, méthodes hybrides, Industrie 4.0.

 

 

Jury :

Mme. Olga Battaïa - Professeure, Kedge Buisness School - Rapporteure

Mr. Jean-Charles Billaut - Professeur, Université de Tours - Rapporteur

Mr. Laurent Deroussi - Maître de conférences, Université Clermont Auvergne - Co-encadrant
Mme. Nathalie Grangeon - Maître de conférences, Université Clermont Auvergne - Co-encadrante
Mr. David Lemoine - Maître-assistant, IMT Atlantique - Examinateur
Mme. Sylvie Norre - Professeure, Université Clermont Auvergne - Directrice de thèse
Mr. Farouk Yalaoui - Professeur, Université de Technologie de Troyes - Président du jury.